L’avancement du projet (rubrique mise à jour)

Réunion publique

Le 9 octobre 2021, les Spinoliens ont eu la possibilité de participer à la réunion d’information publique au sujet du renouvellement de la peupleraie, dont le chantier s’apprête à démarrer durant l’automne 2021.

Au cours de cette réunion organisée au Centre Socioculturel Joséphine Baker, les habitants ont pu exprimer leurs idées et prendre part à la réflexion autour de ce que seront les berges de demain. Cela a également été l’occasion pour eux d’obtenir des réponses à leurs questions.

Début des travaux de sécurisation de la peupleraie


DÉBUT NOVEMBRE 2021 :

Préparation des cheminements forestier pour la bonne conduite des travaux, et intégration d’aménagements dans le respect de l’environnement (durée : environ 15 jours)


FIN NOVEMBRE / DÉBUT DÉCEMBRE :

Abattage des arbres dangereux (durée : environ 1 mois)


Consultez le document relatif au renouvellement de la peupleraie :

Consultez le diagnostic définitif de la peupleraie (en date d’octobre 2021) :

Besoin d’informations ?

Les Services Techniques se tiennent à votre disposition pour tout complément d’information.
Tél. : 01 60 47 86 48

Sécurisation des peupleraies : des aménagements nécessaires

La vallée des bords de l’Yerres en bref

La vallée des bords de l’Yerres s’étend sur un territoire de 40 hectares arborés de nombreuses espèces végétales. Une dominante est néanmoins visible, le peuplier, recensé sur une majeure partie du territoire de notre ville. Au total, 15 peupleraies sont ainsi répertoriées.

Elles ont été plantées par l’homme il y a plusieurs décennies, en vue d’être abattues à terme pour une utilisation à faible valeur ajoutée (emballages légers, contreplaqué, allumettes, bois énergie). Elles se situent de la piscine aux terrains de tennis, comptant en tout 1904 peupliers ainsi que quelques platanes, bouleaux et autres frênes.

Renouvellement de la peupleraie 1

Une peupleraie en mauvais état

Aujourd’hui, une grande majorité de ces peupliers est malade, voire moribonde. En cause principalement des épisodes de chaleur et de sécheresse très intenses qui ont nui à la santé des arbres, fragilisant leur base et favorisant la survenue de maladies et d’agents pathogènes.

Certains arbres sont également victimes d’insectes ravageurs comme la sésie du peuplier, dont les chenilles se développent communément dans les lits de souches-mères des peupliers hybrides. Ce perce-bois passe longtemps inaperçu chez les sujets qu’il attaque, on découvre sa présence lorsque les dommages sont irrémédiables. Affaiblis structuralement et vulnérables aux vents, ces arbres fragilisés sont dangereux.

Renouvellement de la peupleraie 2

Une abattage nécessaire pour assurer la sécurité du site

Le constat phytosanitaire est sans appel : il préconise l’abattage des arbres morts ou en « mauvais état ». Près de 300 peupliers sont identifiés sur le territoire communal. Afin d’évoquer les conclusions de cet audit phytosanitaire, Monsieur le Maire a accueilli le 18 janvier en mairie, Madame Vautier, l’inspectrice des sites pour une visite sur place.

Phasage de l’opération, techniques forestières adaptées pour limiter l’impact paysager, biodiversité, replantation, régénération naturelle… sont autant de points qui ont été évoqués. La priorité sera donnée à la sécurité. Dans un premier temps, l’abattage des arbres jugés de danger imminent sera réalisé dans les prochaines semaines. Un plan d’abattage avec plusieurs phases sera réalisé pour les autres spécimens.

Renouvellement de la peupleraie 3

Associer le plus grand nombre à ce projet

Conscient de l’attachement des Spinoliens et, plus largement des habitants de la vallée de l’Yerres, à ce trésor vert, classé zone protégée, la municipalité tient à ce que la concertation soit le maître mot de ce dossier et associera le plus grand nombre à cette opération.

Le 20 janvier dernier, elle a présenté les conclusions de l’audit Collectif de la Sauvegarde de la vallée de l’Yerres. Sont également associés à la réflexion le SyAGE, les présidents des copropriétés situées en bordure de la peupleraie, les représentants des locataires, les élus des villes voisines pour les informer de l’état des peupleraies et des actions qui devront être menées.

Tout au long de l’évolution de ce chantier, nous informerons, consulterons, chacun et chacune d’entre vous, afin de vous présenter de façon pédagogique les différentes phases et d’apporter des réponses à vos interrogations. La préservation de la diversité et la richesse de notre patrimoine végétal sera un volet central de cette opération.

Renouvellement de la peupleraie 4