Fonctionnement  du service de la Gestion Urbaine et Sociale de Proximité

  1. Définition de la Gestion Urbaine et Sociale de Proximité
  1. Champ d’intervention, missions et volontés de la GUP

La gestion urbaine  et sociale de proximité dans le cadre de la politique de la ville a pour but de :

  • Rechercher la qualité urbaine et la mise en valeur des espaces publics pour l’ensemble des habitants et des usagers,
  • Créer des « espaces de qualité » (plantations, espaces verts, liaisons douces, espaces plus privatifs,
  • Améliorer la qualité du service rendu (propreté, maintenance, enlèvement d’épaves, insécurité, …),
  • Développer l’attractivité résidentielle par les commerces, services et activités (culture, sports…) au sein ou à proximité des quartiers,
  • Favoriser la pérennisation des investissements par un entretien adapté,
  • Prendre en compte les attentes des habitants et favoriser l’appropriation des espaces,
  • Réduire les tensions sociales, le vandalisme et la délinquance.

Elle s’appuie sur la volonté de mieux répondre aux attentes des habitants :

  • Une meilleure gestion de proximité
  • Augmenter notre réactivité vis à vis des habitants
  • Améliorer la qualité de nos prestations
  • Mieux anticiper les besoins des habitants
  • Mettre à disposition plus d’information pour les habitants
  • Favoriser l’expression des habitants, l’écoute et la concertation
  • Accompagner les habitants si nécessaire

Ses enjeux techniques sont :

  • Réduire les consommations d’eau et d’énergie
  • Améliorer le recyclage des déchets
  • Réduire les coûts de gestion
  • Eviter la dégradation rapide et la dévalorisation de certains quartiers

La gestion urbaine s’accompagne de démarches d’amélioration :

  • Adaptation des organisations
  • Coopération entre les différents acteurs de la ville
  • Mise en œuvre de Projets de Gestion et de plans d’action pluriannuels
  • Implication des habitants
  • Evaluation des projets
  • Accompagnement au PRU et NPNRU

Retour sur la définition de la GUSP et son cadre législatif

La mise en place d’un projet de gestion adapté aux spécificités du quartier est une démarche fondamentale pour la réussite du projet et la pérennisation des investissements, qui nécessite une coopération renforcée entre les différents acteurs impliqués dans la gestion des quartiers (ville, agglomération, organismes HLM…).

Ce projet doit permettre :

  • D’anticiper les futures modalités de gestion du quartier dès la conception des projets ;
  • De limiter les nuisances pour les habitants durant la phase de travaux ;
  • D’adapter les modalités de gestion du quartier renouvelé en fonction des usages et des besoins des habitants.

L’ANRU a demandé aux porteurs de projet de signer une convention de gestion urbaine de proximité dans les six mois suivant la signature de la convention de rénovation urbaine. Le projet de gestion permet d’impliquer les habitants dans les transformations liées au PRU et contribue à améliorer durablement l’image du quartier et à pérenniser les investissements. Les Plans Stratégiques Locaux, élaborés à l’issue des projets, devront comprendre des engagements relatifs à la gestion du quartier.  

La gestion de proximité est l’un des thèmes de coopération inscrit dans l’accord-cadre qui lie l’ANRU et l’Acsé depuis le 18 octobre 2010. L’ANRU a ainsi été associée au suivi des « diagnostics en marchant » mis en place par l’Acsé. En effet, environ 600 « diagnostics en marchant » ont été soutenus par l’Acsé depuis 2010, dont plus des deux-tiers concernent des sites en rénovation urbaine. Dans le prolongement de ces diagnostics, l’ANRU a également participé à l’élaboration d’une nouvelle mesure inscrite dans le programme d’intervention de l’Acsé : le développement de formations inter-acteurs.  Les deux Agences ont également mené des missions d’appui communes sur des sites connaissant des difficultés en termes de gestion.

Annexe 1 : Note de présentation de la démarche de Gestion Urbaine de Proximité

  • Les acteurs et les partenaires de la GUSP
  • Les associations de la ville
  • Communauté d’agglomération
  • Préfecture
  • Les élus
  • Les services municipaux (PM, service logement habitat, service jeunesse, urbanisme, service technique, service espace vert)
  • Conseils Citoyens
  • Bailleurs sociaux
  • Copropriétés
  • Le SIVOM
  • Le SYAGE
  • Les habitants
  1. Gouvernance

Depuis son rattachement au pôle d’aménagement Urbain et Attractivité du territoire (AUAT) fin 2015, la GUSP voit ses ambitions s’élargir et s’attache de plus près aux problématiques de territoire.

En effet, dans le cadre de la signature de la nouvelle convention G.U.S.P (2016-2020), le service de la Gestion urbain et sociale de proximité souhaite faire de la GUSP un projet de gestion équilibré des quartiers.

Pour cela, elle articule le fonctionnement  de son service autour de trois axes principaux:

  • Mise en place d’un travail de VEILLE sur le territoire
  •  Renforcement de la COORDINATIONentre les différents acteurs de la GUSP
  •  Définition d’un nouveau PROJET DE SERVICE

Les outils de la veille territoriale

  • Visites de quartiers avec les habitants: visites de quartier hebdomadaire +feuille de route+ comité de suivi habitants/GUSP
  • Diagnostics en marchant hebdomadaire : GUSP et /ou bailleurs, partenaires, services (Rénovation Urbaine, urbanisme, police municipale, habitat-logement…) > La fiche de signalement: fiche déjà existante que l’on réactualisera : envoi hebdomadaire de la fiche de signalement + comité technique bi mensuel.

Les outils de la coordination interservices et du réseau d’acteurs et de partenaires

  • Des réunions d’échanges de pratiques avec nos homologues

De la GUSP à l’échelle intercommunales et au-delà « club des GUSP »

Composition : Responsables et chargés de mission GUSP/ PDV des Communes, Direction de l’agglomération Val d’Yerres Val de Seine.

  • Des reportings tous les 2 mois

Composition :   les élus

Des comités de pilotages par thématiques (bornes enterrées, jardins, volet social de la GUSP…)

  • Réunion de veille GUSP

Composition : les 3 bailleurs, le SIVOM, le Syage, la PM, associations de locataires

Mission : faire le point sur les actions et projet en cours, faire remonter les besoins et demandes en matière de GUSP, proposer des actions et projets.

  • Des comités techniques (fiche de signalement et suivi des actions quotidiennes)

Composition : les 3 bailleurs, le SIVOM, le Syage, la PM, services communaux

  • Des réunions d’équipe projets

Composition : service rénovation urbaine et urbanisme, service technique et espaces verts, service logement habitat.

 Rôle : Partager un état des lieux sur les différents territoires et proposer des activités coordonnées et réactives, établir un point de situation global par secteur.

Volontés de créer des outils pour favoriser l’efficacité de la démarche de Gestion Urbaine et sociale de proximité

Favoriser l’identification de la GUSP

  • Logo GUSP
  •  Formation à la GUSP aux services
  •  Blog

 Améliorer la communication et les échanges avec la GUSP

  • Création d’une boîte mail et boîte aux lettres GUSP accessible pour tous les habitants
  • Gazette GUSP en ligne et dans le journal de la ville, réseaux sociaux (facebook…).

Gouvernance convention GUSP et TFPB

  • Le Comité de pilotage GUSP

Le comité de pilotage se réunira une fois par an à l’échelle de l’agglomération du Val d’Yerres. Son rôle sera de valider les actions réalisées, mais aussi d’opérer les réajustements nécessaires à la mise en œuvre de la convention GUSP. C’est à cette occasion que les programmes d’actions TFPB et GUSP seront validés, en fonction du bilan de l’année précédente et des priorités territoriales. Cette instance se réunit sur invitation du Président de la Communauté d’agglomération et du ou des Maire(s) concerné(s) par un quartier prioritaire.

Elle est composée de chaque institution signataire de la convention GUSP de référence avec au moins un représentant :

  • De l’Etat
  • Du Conseil Départemental
  • Des élus communaux et communautaires, en premier lieu les Maires et le Président de la Communauté d’agglomération,
  • Du ou des bailleur(s) présent(s) sur le territoire de référence
  • Du Syage
  • Du SIVOM        

Les Comités techniques GUSP

Les Comités de suivi techniques s’appuieront sur le travail de diagnostic préalable qui aura été établi en lien avec la Direction de la Cohésion Sociale du Val d’Yerres, et en collaboration avec les représentants des bailleurs, des institutionnels et de l’ensemble des services compétents des communes et de la communauté d’agglomération.

Ils seront chargés du suivi général de la convention sous l’autorité du Comité de pilotage GUSP.

Chaque comité technique se réunira au minimum deux fois par an, notamment :

  • Sur le second trimestre de l’année N pour préparer le programme d’actions de l’abattement TFPB de l’année N+1. A cet effet, chaque bailleur sera invité par les villes à présenter son programme prévisionnel et son bilan à mi-parcours, devant l’ensemble des partenaires.
  • Sur le quatrième trimestre pour préparer le bilan de l’année N et le cas échéant, de réajuster le programme d’actions de l’année N+1 en fonction des évolutions du quartier, des besoins des habitants, ou encore d’éventuels dysfonctionnements.

Chaque Comité technique GUSP devra intégrer un point d’étape lié à l’abattement TFPB permettant de compléter l’annexe 2 de la présente convention « Tableau de présentation des programmes d’actions liés à l’abattement de TFPB », pour chaque bailleur et pour chaque quartier. Pour se faire, chacun des bailleurs devra transmettre ledit tableau de bord en amont de la séance.

Le volet « Projet » et perspectives de la GUSP

Projets portés par la GUSP

  • Jardins partagés
  • Forum Insertion
  • Opération propreté bornes enterrées
  • Cellule sécurité
  • Rencontres avec les homologues de la GUSP à l’échelle des territoires
  • Chantiers éducatifs
  • Actions de prévention, de sensibilisation et formation
  • FRI

Projets dans lesquels s’inscrit la GUSP

  • Accompagnement pour la communication aux habitants dans le cadre de l’amélioration de leur cadre de vie (lettres infos travaux, questionnaire pour la desserte des bus, sensibilisation bornes enterrées, problématiques stationnement)
  • Spin’n Sun
  • Conseils Citoyens et Conseils de quartier
  •  Actions de prévention, de sensibilisation et formation
  • Comité de jumelage
  • Cellule sécurité et tranquillité publique

Le projet GUSP/ Conseils Citoyens et conseils de quartier

La mise en place de « conseils citoyens » dans l’ensemble des quartiers prioritaires permet de conforter les dynamiques citoyennes existantes et de garantir les conditions nécessaires aux mobilisations citoyennes, en favorisant l’expertise partagée, en garantissant la place des habitants dans toutes les instances de pilotage, en créant un espace de propositions et d’initiatives à partir des besoins des habitants.

La Gestion Urbaine et Sociale de Proximité souhaite appuyer le développement de la participation et l’implication des habitants grâce aux  conseils citoyens et par la co-construction des projets urbains, notamment sur les sites relevant du  PRU ainsi que du NPRU2 (Nouveau Programme de Rénovation Urbaine) en réalisant un travail d’anticipation, d’accompagnement et de pérennisation renforcée.

La gestion urbaine s’accompagne de démarches d’amélioration

  • Adaptation des organisations
  •  Coopération entre les différents acteurs de la ville et des territoires
  •  Mise en œuvre de projets de gestion et de plans d’actions pluriannuels
  •  Implication des habitants
  •  Evaluation des projets
  1. Le quotidien de la G.U.S.P : Bilan d’activité de la Gestion Urbaine et Sociale de Proximité

Afin de réaliser les actions quotidiennes, la GUSP doit pour cela :

  • Repérer les lieux éventuels
  • Sensibiliser les habitants
  • Valoriser les équipements communaux
  • Créer une campagne d’affichage dans les halls, dépliants boîtes aux lettres
  •  Mettre en place des Journées, temps d’informations, permanences
  • Créer des articles dans le Spino magazine
  • Mettre en place des actions ludiques de sensibilisation avec/ et pour les habitants
  • Créer un partenariat avec les copropriétés, bailleurs, Etat,….
  • Créer un partenariat en interne avec les services (CCAS, Espace vert, logement habitat,…..)
  • Les appels téléphoniques

5 appels par jour environ,  essentiellement sur des demandes d’informations des travaux sur le quartier des Cinéastes, problèmes voiries.

10 appels par jours environ pour les problèmes de parking (privatisation) sur le quartier des cinéastes.

  • Diagnostic en marchant,
  • Point avec le bailleur OSICA tous les mercredis matin, visite sur le quartier avec le responsable de site,
  • Réunion mensuelle avec les bailleurs,
  • Point toutes les semaines avec la FRI (signalement, diagnostic, réalisation de carte),
  • Réunion mensuelle cellule insertion  en partenariat avec OSICA, l’association Abeilles, la mission locale, le pôle emploi, l’association Val d’Yerres Prévention,  
  • Réunion hebdomadaire avec le service rénovation urbaine (point sur les travaux),
  • Point hebdomadaire avec les élus de service,
  • Courriers / bailleurs, associations, habitants,
  • Réunion en partenariat avec le service rénovation urbaine, visibilité sur le calendrier des travaux,
  • Participer aux réunions de chantier et de sécurité sur le quartier des Cinéastes tous les 15 jours,
  • Remonter les informations sur la vie des quartiers et les besoins des habitants auprès du Cabinet du Maire,
  • Mise en réseau des acteurs locaux : associatifs et institutionnels, 
  • Soutenir les initiatives et implication des habitants dans la vie locale, 
  • Valoriser les actions municipales auprès des habitants et des partenaires. 
  • Convention TFPB en partenariat avec les bailleurs, agglomération, l’État.

Réunion avec les bailleurs, Comité technique, comité de pilotage.

  • Nouvelle convention GUSP

Réunion hebdomadaire, réunion téléphonique, Comité technique.

  • Jardins partagés

Création des jardins partagés : jardin collectif et pédagogique/ jardin familial.

Réunion avec les services, Comité de pilotage, réunion avec les élus, réunion technique avec la SORGEM, le service espace vert (abattage des arbres, matériels, parcelles,…..), construction de la charte avec les habitants.

Communication auprès des habitants, information et appel à candidature, point et rencontre avec les habitants intéressés.

  • Fêtes des voisins

Mise en place de la communication, organisation et impulsion de la fête des voisins sur la ville. Distribution du matériel auprès des référents. Organisation avec le service technique (tables, chaises, barnums…..)

Visite sur site, passage à chaque stand, vérification de l’organisation, livraison du matériel……

  • Doléances

Doléances des habitants, sur site, par téléphone par mail du cabinet de M. Le Maire.

Informations, réponses, apaisement des tensions, réponse par mail ou courrier.

  • contrat de ville

Mise en place de fiches actions dans le cadre du contrat de ville. Favoriser l’Eco-citoyenneté et le Développement durable des quartiers et favoriser le respect du cadre de vie. Travail en partenariat avec l’agglomération.

  • Écocitoyenneté

Permanences sur plusieurs mois (sensibilisation sur le tri, bornes enterrées,….) en partenariat avec le bailleur OSICA, le SIVOM.

  • Dépôts de plaintes

Création d’outil qui concerne les dépôts de plaintes des bailleurs, recensement afin de mettre en place prochainement des cellules sécurités.

  • Concertation avec les habitants

Information auprès des habitants et président de copropriété sur site 1 fois par semaine, information sur les travaux.

  • Cellule sécurité  et tranquillité publique

Travail avec la PM et la PN, les bailleurs les copropriétés l’association VYP déléguée du Préfet