La société d’Economie Mixte de gestion de la géothermie à Epinay-sous-Sénart (SEMGEP) est la Société chargée d’assurer la gestion et l’exploitation des installations géothermiques réalisées par la Ville d’Epinay-sous-Sénart.

Créée en 1986, cette société a pour actionnaire principal la Ville d’Epinay-sous-Sénart à plus de 83%, les autres actionnaires représentant les utilisateurs de la géothermie (bailleurs sociaux et syndics de copropriétés).

L’eau géothermale, à une température de 73°c, est pompée par l’intermédiaire d’un forage situé dans le parc de la Mairie, à une profondeur de 1 800 mètres. L’eau refroidie, après son passage dans un échangeur, est réinjectée dans un second forage « dit » d’injection. La chaleur ainsi récupérée sert au chauffage des immeubles et autres bâtiments/équipements publics.

La quantité annuelle de chaleur fournie s’élève en moyenne à 52 000 MWh, dont plus de 70% proviennent de la géothermie. Le complément est assuré par trois chaufferies d’appoint fonctionnant au gaz naturel (Les Cinéastes, Plaine II et la Croix-Rochopt).

A Epinay-sous-Sénart, la géothermie alimente un peu plus de 5 000 logements et équipements publics situés dans les quartiers des Cinéastes, de La Plaine et de la Croix-Rochopt. Une antenne complémentaire alimente le Centre de secours et d’incendie et a été prolongée en 2013 jusqu’au groupe scolaire Talma.

Le chauffage urbain en géothermie présente notamment les avantages suivants :

  • La baisse des charges de chauffage par une tarification déconnectée en partie de la variation du prix des énergies fossiles ;
  • Une diminution importante de la pollution sur la ville de l’ordre de 10 000 tonnes de Co2 chaque année soit l’équivalent de 3 000 voitures particulières en moins ;
  • L’obtention de diagnostics de performances énergétiques pour les immeubles et les logements très favorables, avec moins de 0,094 Kg de Co2/KWh.

Le 17 juin 2014, Monsieur Georges PUJALS, Maire d’Epinay-sous-Sénart, a été élu Président du Conseil d’Administration de la SEMGEP. Parmi les 12 administrateurs, 8 d’entre eux représentent la Ville.

Dès son élection, le nouveau Président de la SEMGEP a pris deux engagements :

  • Baisser le coût de la chaleur géothermique pour les abonnés ;
  • Rendre le fonctionnement de la SEMGEP plus transparent.

Concernant le premier point, des baisses importantes du coût du chauffage ont pu être réalisées grâce à l’attribution par la SEMGEP de ristournes très élevées aux abonnés sur les deux derniers exercices.

Fin 2015, le Président a également proposé à chaque copropriété raccordée au réseau de géothermie un vaste programme de désembouage et d’équilibrage de leurs installations secondaires, afin de rééquilibrer les températures dans les logements et baisser ainsi le niveau des  consommations.

En ce qui concerne le second point, le Président de la SEMGEP rencontre désormais tous les ans les représentants des copropriétés concernés pour faire un point complet sur le bon fonctionnement du réseau et solutionner les éventuels problèmes rencontrés. Les dernières réunions se sont déroulées en novembre et décembre 2015.

Parmi les principaux projets à venir ou à l’étude, on signalera le raccordement de la Maison des Arts et de la Culture, du groupe scolaire Croix-Rochopt ou encore de la résidence du Parc de Talma.