La société d’économie mixte pour la gestion de la géothermie d’Épinay-sous-Sénart et des réseaux (SEMGEP) est chargée d’assurer la gestion et l’exploitation du réseau de chaleur par géothermie réalisé par la Ville d’Épinay-sous-Sénart.

Créée en 1986, cette société a pour actionnaire principal la Ville d’Épinay-sous-Sénart à 83%, les autres actionnaires représentant les utilisateurs de la géothermie (bailleurs sociaux et syndics de copropriétés).

SEMGEP 1

L’eau géothermale, d’une température de 72°C, est pompée à une profondeur de 1 850 mètres par l’intermédiaire d’un puits situé dans le parc de l’Europe. La chaleur sert à chauffer les immeubles d’habitat collectif, un certain nombre de maisons individuelles et les équipements publics. Elle permet également de produire l’eau chaude qui dessert la salle de bain et la cuisine de nombreux logements.

La quantité annuelle de chaleur fournie s’élève en moyenne à 52 000 MWh, dont plus de 70% proviennent de la géothermie. Le complément est assuré par trois chaufferies d’appoint fonctionnant au gaz naturel.

À Épinay-sous-Sénart, la géothermie alimente un peu plus de 5 000 logements et les équipements publics situés dans les quartiers des Cinéastes, de La Plaine et de la Croix-Rochopt. Une antenne complémentaire alimente le Centre de secours et d’incendie et a été prolongée en 2013 jusqu’au groupe scolaire Talma. En 2019, le réseau s’est prolongé à son autre extrémité avec le groupe scolaire Rochopt et la MAC.

Le chauffage urbain par géothermie présente notamment les avantages suivants :

  • La baisse des charges de chauffage par une tarification déconnectée en partie de la variation du prix des énergies fossiles ;
  • Une diminution importante de la pollution sur la ville de l’ordre de 10 000 tonnes de CO2 chaque année soit l’équivalent de 3 000 voitures particulières en moins ;
  • L’obtention de diagnostics de performances énergétiques pour les immeubles et les logements très favorables, avec moins de 0,094 Kg de CO2/KWh.
SEMGEP 2

Depuis 2020, la nouvelle direction de la SEMGEP mène un travail de modernisation des sous-stations et du système de supervision, afin d’améliorer durablement les performances énergétiques du réseau et la qualité de service. Par ailleurs, un travail de fond est réalisé pour anticiper les incidences du nouveau projet de renouvellement urbain du quartier de La Plaine (NPNRU), et préparer des extensions possibles vers les villes voisines.

Le site internet de la SEMGEP (https://semgep.fr) propose un certain nombre d’informations permettant de découvrir et de comprendre le fonctionnement de la géothermie, du réseau de chaleur d’Épinay-sous-Sénart, et du chauffage collectif.