La SNCF poursuit en 2018 la modernisation du RER D afin de maintenir un haut niveau de sécurité, de rendre le réseau plus performant, de répondre à la croissance du trafic et de rendre les voyages plus faciles et les infrastructures plus accessibles. En 2018, les travaux de rénovation et de développement continuent. Comme en 2017, d’importants efforts sont effectués pour réaliser les travaux la nuit, massifier les interventions dans les mêmes plages horaires et ainsi réduire les conséquences sur le réseau. Ainsi, des opérations de grosse maintenance des rails, traverses et de la signalisation sont réalisées la nuit sur le RER D Nord, nécessitant la mise en terminus à Stade de France-Saint-Denis des 3 derniers trains de la journée en semaine. De nombreux travaux sont également réalisés la nuit sans incidence sur les circulations, comme par exemple le remplacement de rails par train boa sur 14 km de voies du 3 avril au 6 mai entre Montgeron et Combs-la-Ville, qui n’entraîneront pas de suppressions de trains.

Cependant, certains travaux auront un fort impact sur les voyageurs. Plusieurs chantiers sont remarquables :

– Travaux de renouvellement de voie et ballast par train usine à Juvisy et à Corbeil- Essonnes (20 semaines) : entre le 29 janvier et le 15 juin, la ligne sera fermée sur la branche de la Vallée (entre Juvisy et Corbeil-Essonnes via Evry-Val de Seine) à partir de 21h00 en semaine durant 14 semaines et sur la branche du Plateau (entre Juvisy et Corbeil-Essonnes via Evry-Courcouronnes) à partir de 21h00 en semaine durant 6 semaines. Les 2 branches seront fermées à partir de 23h30 durant ces périodes et durant 8 autres semaines. La ligne sera également fermée sur la branche de Malesherbes (entre Corbeil et Malesherbes) à partir de 21h00 en semaine durant 3 semaines. Des bus de substitution seront mis en place.

– Travaux d’interconnexion Grand Paris Express en gare de Vert-de-Maisons (5 week-ends), travaux de renouvellement de 11 appareils de voies à Villeneuve-Saint-Georges (6 week-ends) et de fiabilisation en gare de Lyon (1 week-end) : 2 trains par heure circuleront sur la branche de Melun, 2 trains par heure sur le Plateau (dont 1 limité à Juvisy), 6 trains par heure sur le Nord les week-ends des 19-20, 26-27 mai, 2-3, 9-10 juin, 28-29 juillet, 4-5 août, 29-30 septembre, 6-7, 13-14, 20-21 octobre, 1-2 décembre.

Du samedi 12 mai 12h30 au dimanche 13 mai 12h00, environ 1 train sur 2 circulera et la branche de la Vallée ne sera pas desservie. Les gares entre Paris Gare de Lyon et Villeneuve Saint-Georges ne seront pas desservies dans le sens Nord-Sud. Les voyageurs devront donc se rendre à Villeneuve Saint-Georges pour prendre un train Sud-Nord desservant ces gares. La gare de Vert-de-Maisons ne sera pas desservie dans les 2 sens les week-ends des 2-3, 9-10 juin et 1-2 décembre.

– Travaux de renouvellement de voie et ballast par train usine entre Saint-Denis et Villiers-le-Bel (8 semaines) : du 2 juillet au 24 août, à partir de 21h00 au plus tôt. Les gares de Stade de France-Saint-Denis, Saint-Denis et Pierrefitte-Stains ne seront pas desservies et les autres gares du RER D Nord seront desservies par des navettes ferroviaires partant de Paris Gare du Nord surface.

– Travaux de déploiement de la Commande Centralisée Réseau à Saint-Denis (1 week-end) : le 21 juillet, l’interconnexion entre le Nord et le Sud de la ligne sera interrompue. 3 trains sur 4 circuleront sur le Sud de la ligne et 2 trains sur 3 sur le Nord. Les gares de Stade de France-Saint-Denis et Pierrefitte-Stains ne seront pas desservies.

– Travaux de renouvellement de voie et ballast sur le viaduc de la Canardière (3 weekends) : la ligne sera fermée entre Orry-la-Ville et Creil les week-ends des 13-14, 20-21 et 27-28 octobre.

Conscients du fort impact de ces travaux, nous cherchons à toujours mieux informer et accompagner les voyageurs. Afin d’améliorer l’information, des banderoles seront disposées dans les gares pour les travaux les plus impactants. Des avis travaux et des zooms sur les chantiers seront mis en ligne chaque semaine sur le blog et le fil twitter de la ligne. Au-delà de l’information, lorsque la desserte ferroviaire n’est pas possible, la prise en charge des voyageurs sera assurée par des dispositifs de bus de substitution, avec selon les besoins bus omnibus et bus semi-directs. Les lignes régulières de bus ou de tramway pourront également être renforcées. Des gilets rouges seront également mobilisés.