Depuis fin décembre 2017, les conditions climatiques très pluvieuses sont génératrices de crues fortes. La saturation importante des sols ne permet plus l’infiltration des eaux de pluies et les cumuls de précipitations, mêmes les plus faibles, sont désormais de nature à provoquer des hausses conséquentes des niveaux de cours d’eau.

Dans un contexte climatique perturbé, les crues de l’Yerres et du Réveillon pourraient s’inscrire sur plusieurs semaines, plusieurs mois même avec la formation de multiples épisodes successifs de crues.

En ce lundi 12 février, le SyAGE note un nouveau rebond de l’Yerres suite aux précipitations qui se sont abattues dans la nuit du samedi 10 au dimanche 11 février, sur des sols enneigés et gelés. Ce nouvel épisode de crue ne devrait pas être supérieur à celui de début février. Le Réveillon : Elévation des niveaux ces dernières 48 heures. Le niveau sera en baisse légère et progressive ce jour. Zone de confluence Yerres/Seine : Stabilisation ponctuelle des niveaux. La vigilance est donc de mise sur les secteurs de zones inondables, berges de l’Yerres notamment.