Un couvre-feu en Ile-de-France de 21h à 6h à partir de samedi et pour quatre semaines 1

Ce mercredi 14 octobre 2020 lors de son allocution télévisée, le Président Emmanuel Macron a annoncé l’instauration en Ile-de-France (et dans certaines grandes agglomérations de France) à partir de ce samedi 17/10/20 d’un couvre-feu de 21 heures à 6 heures du matin. Cette nouvelle mesure, censée freiner la propagation du Covid-19, va interdire les déplacements en extérieur pour 4 semaines, avec une prolongation possible jusqu’au 1er décembre. Les personnes contraintes d’aller travailler le soir, ou celles pouvant prouver de nécessités impérieuses ou d’urgences (familiales, liées à la santé…), pourront sortir mais devront pouvoir le justifier. Un nouveau formulaire de dérogation aux règles du couvre-feu va être publié. Des contrôles auront lieux a assuré le Président de la République. Nous vous proposerons en téléchargement, l’attestation dès qu’elle sera mise en ligne.

Des négociations sont en cours avec les organisateurs de spectacles programmés à la MAC durant cette période pour évaluer les possibilités de modification des créneaux horaires. Nous vous tiendrons informés de toutes nouvelles programmations et des modalités.

Cette nouvelle mesure vient s’ajouter aux décisions prises le week-end dernier par le Préfet de l’Essonne.

Un couvre-feu en Ile-de-France de 21h à 6h à partir de samedi et pour quatre semaines 2
Un couvre-feu en Ile-de-France de 21h à 6h à partir de samedi et pour quatre semaines 3

La seconde vague de l’épidémie est donc confirmée, on dénombre 20 000 nouveaux cas de Covid-19 chaque jour en moyenne. « Nous sommes dans une situation préoccupante. […] Le virus repart, recircule très vite partout en Europe et dans notre pays », a insisté le chef de l’Etat avant de préciser que « Le territoire national était replacé en état d’urgence sanitaire« .

Le respect des gestes « barrières » et notamment le port du masque et les distanciations physiques sont plus que jamais des règles de vie à adopter au quotidien, y compris dans la sphère privée lorsque nous sommes en présence de personnes à risques.