DEPUIS LE DEBUT DE LA CRISE SANITAIRE, DIFFERENTES AIDES ONT ETE MISES EN PLACE POUR AIDER LES ENTREPRISES ET LES JEUNES

Covid-19 : Dispositifs d'aide aux entreprises et aux jeunes 2
Covid-19 : Dispositifs d'aide aux entreprises et aux jeunes 3

AIDES AUX ENTREPRISES & COMMERCANTS

TP’up Relance et PM’up Relance

Ces aides s’adressent aux TPE et PME qui ont besoin d’être accompagnées dans la relance de leur activité, leur repositionnement stratégique et leur projets de croissance.

Plus d’infos ICI

Pack Relance Ile-de-France

Aide à destination des PME et ETI industrielles franciliennes touchées par la crise sanitaire et économique, qui vise à relancer l’activité grâce à un diagnostic et un plan d’actions gratuits.

Plus d’infos ICI

Prêt Rebond

Aide financière à destination des TPE-PME fragilisées par la crise, leur permettant d’emprunter à taux zéro de 10.000 à 300.000€ remboursables sur 7 ans.

Plus d’infos ICI

Chèque numérique pour un commerce connecté

Pour aider les commerçants et artisans à améliorer leur présence et leurs ventes sur internet, un chèque numérique pouvant aller jusqu’à 1500€ peut leur être attribué.

Plus d’infos ICI

Aide au loyer pour la relance des commerces

La région reconduit sa subvention exceptionnelle de 1000€ pour les commerces qui ont fait l’objet d’une interdiction d’accueil du public au mois de mars 2021.
Le formulaire de demande est ouvert jusqu’au 7 mai.

Plus d’infos ICI

Essonne : Aide aux artisans et aux commerçants

Le département maintient son aide directe exceptionnelle de 800€ pour permettre aux artisans et commerçants de faire face aux répercussions économiques et sociales causées par la crise sanitaire.

Plus d’infos ICI

Covid-19 : Dispositifs d'aide aux entreprises et aux jeunes 4

AIDES DE L’ETAT & DE LA REGION ILE-DE-FRANCE POUR LES JEUNES

→ Formations gratuites et rémunérées :

La région propose des offres de formations gratuites et rémunérées via l’application Oriane FormPro pour les 18-25 ans ayant besoin d’un revenu fixe, pour les apprentis sans employeur ou les demandeurs d’emploi de + de 25 ans à la rechercher d’une formation qualifiante.

Plus d’infos ici

→ Plan 10.000 jeunes du Ministère de l’Intérieur :

Afin de soutenir les jeunes, le Ministère de l’Intérieur offrira plus de 10.000 stages, contrats d’apprentissage et autres opportunités à des collégiens de troisième, lycéens, apprentis et aux étudiants jusqu’à 26 ans et ce, jusqu’à la fin de l’année scolaire 2021/2022.

Plus d’infos ici

→ Plan 1 Jeune 1 Solution :

Ce plan vise à accompagner les jeunes et à faciliter leur entrée sur le marché du travail en leur proposant une solution adaptée à chaque besoin : accès à des formations ou programmes dédiés, propositions de parcours d’insertion professionnelle, aides financières…

Plus d’infos ici

→ Service Civique :

100.000 missions de service civique supplémentaires ont été créées pour permettre à des volontaires de 16 à 25 ans de s’investir s’investir au service de l’intérêt général dans une association, collectivité territoriale ou administration.

Plus d’infos ici

→ Garantie Jeunes :

Ce dispositif, dont les conditions d’accès ont été assouplies, s’adresse à des jeunes de 16 à 25 ans en situation de précarité sociale et financière, et vise à les accompagner vers l’autonomie par l’emploi au travers d’une démarche personnalisée et d’une garantie de ressources.

Plus d’infos ici

→ Revalorisation de la bourse étudiante :

Une demande de revalorisation de la bourse pour les jeunes dont les revenus familiaux ont connus une baisse notable à cause de la crise est possible.

Plus d’infos ici

→ Des repas à 1€ pour les étudiants :

En activant leur compte Izly, tous les étudiants, boursiers ou non, peuvent bénéficier du repas complet à 1€ en vente à emporter sur tous les sites de restauration du Crous de Paris.

Plus d’infos ici

→ Accompagnement psychologique :

La plateforme Santé Psy Etudiant a été mise en place par l’Etat pour accompagner les étudiants ressentant le besoin d’une aide psychologique.

Plus d’infos ici

Les étudiants peuvent aussi bénéficier d’entretiens et de consultations dans les Bureaux d’aide psychologique universitaire (BAPU), qui sont entièrement pris en charge par les organismes de sécurité sociale.

Plus d’infos ici