Epinay-sous-Sénart

Spin’Avenir : bien dans sa peau, bien dans sa ville !

Travailler l'estime de soi, la persévérance, l'esprit d'équipe, apprendre à gérer ses émotions... Le service Jeunesse a organisé différents ateliers pour accompagner et valoriser les compétences des jeunes durant les vacances de février. L'opération se renouvellera en avril !
L'adolescence est une période délicate. Un passage de l'enfance à l'âge adulte qui doit être accompagné pour prévenir les comportements à risques. Le service Jeunesse en partenariat avec différentes structures telles que La Caisse des Ecoles, l'Atelier santé Ville et les éducateurs de l'association Prévention Spécialisée Val d'Yerres Val de Seine a mis en place le projet "Spin'Avenir" du 10 au 13 février dernier. Toute une série d'ateliers et d'animations pour favoriser l'engagement citoyen tout en développant la confiance et l'estime de soi ont été montés. « Les jeunes ont pu participer à différents ateliers sur la motivation, la gestion des émotions et du corps via un atelier théâtre et la découverte de la capoeira. Nous avons aussi travaillé la valorisation des jeunes et leur engagement à la vie citoyenne, ainsi une opération de nettoyage de la Plaine. Cette opération a été saluée par les habitants et les enfants du quartier, certains sont même venus nous prêter mains fortes pour ramasser les déchets» témoigne Louise TOMAS, Coordinatrice du Service Jeunesse. Les jeunes participants sont allés visiter les structures du SIVOM pour découvrir le traitement et la valorisation des déchets collectés et ainsi mieux comprendre l'intérêt du tri à la maison.
Les jeunes inscrits à cette première édition de Spin’Avenir ont durant quatre jours tout partagé. Du repas du midi aux jeux collectifs, en passant par les ateliers théâtre, alimentation, expression corporelle... des moments intenses vécus ensemble dans l'effort, la création et le jeu, dans la bonne humeur et le respect de l’autre ! Les retours sont unanimes. Certains se sont mêmes découverts des qualités d’écoute qu’ils ne soupçonnaient pas c’est le cas de Sokona, tandis que d’autres se sont remotivés pour le collège. « Je me suis senti bien après l’atelier autour de la motivation, assure Niakaté, j’avais envie de faire mes devoirs !». Aïmen a, quant à lui, fait une belle découverte de la culture portugaise avec l’initiation à la capoeira.
Une belle aventure aussi bien pour les jeunes que pour les adultes impliqués dans le projet. Prochaine édition aux vacances d’avril.

×
1