Epinay-sous-Sénart < Retour

Centenaire de l’Armistice : émotion et recueillement

A l'occasion du Centenaire de l'Armistice de la Grande Guerre, la Municipalité a rendu ce dimanche un vibrant hommage aux soldats qui ont combattu pour la Liberté. Tout au long de la matinée, une centaine de Spinoliens a souhaité s'associer aux différentes célébrations afin de marquer leur attachement à notre pays et aux valeurs de la République.   L'événement a débuté par l'inauguration d'une exposition au Centre culturel Maurice Eliot - organisée en partenariat avec le Musée de la Grande Guerre de Meaux - consacrée aux œuvres d'un artiste soldat, Xavier Josso, qui durant les années de guerre a dessiné le quotidien des combattants.

Puis le cortège s'est formé pour rejoindre notre monument aux morts situé au cimetière, où s'est déroulé la cérémonie officielle en présence de Monsieur le Maire, de l'équipe municipale, des élus du Conseil Municipal des Enfants (CME), des représentants des associations patriotiques, des porte-drapeaux, des jeunes sapeur-pompiers du Val d'Yerres et des musiciens de la Lyre municipale. Monsieur Maurice Passion, Commissaire du comité de la Flamme, nous faisait également l'honneur de sa présence. Il est venu accompagner d'une lampe où se trouvait la flamme du soldat inconnu, laquelle avait été récupérée la veille sous l'Arc de Triomphe. En ce jour du Centenaire de l'Armistice, tout un symbole. Les enfants du CME ont procédé à la lecture de lettres rédigées dans l'enfer des tranchées par des poilus, grand moment d'émotion dans l'assistance quand la dure réalité des conditions de vie de ces jeunes soldats a été ainsi évoquée par des écoliers de CM1 à l'occasion de la commémoration du Centenaire de l'Armistice de 1918.

Après les différentes allocutions, Monsieur le Maire a prononcé son discours de clôture rendant un hommage solennel aux soldats morts pour la France et rappelant l'impérieuse nécessité du devoir de mémoire. En conclusion de ses propos, Monsieur le Maire a exhorté chacun d'entre nous à faire preuve de vigilance mais aussi de la plus grande détermination pour défendre les valeurs qui fondent notre République : "Mesdames et Messieurs, mes chers amis, si la Grande Guerre, dont nous commémorons en ce jour le Centenaire, fait partie de notre Histoire, faisons en sorte que, plus jamais, elle ne fasse partie de notre avenir".

A l'occasion de son allocution, Monsieur le Maire a également dévoilé avec deux enfants du CME la plaque des "Instituteurs et enfants morts pour la France" datant de 1923 et que la Municipalité a restaurée dans le cadre des célébrations du Centenaire.